Il n’y a pas que les français qui achètent des appartements à Tel Aviv


tt

Les Juifs scandinaves, plus particulièrement de Suède et du Danemark, ont commencé à faire leurs emplettes sur le marché immobilier israélien sur fond d’antisémitisme dans leurs pays d’origine.

Selon le quotidien économique Calcalist, certains acquéreurs se sont installés en Israël alors que d’autres achètent pour faire un investissement ou dans l’intention d’une immigration à plus ou moins long terme.

“J’ai négocié une trentaine de ventes rien qu’à Tel Aviv au cours de ces derniers mois, et plusieurs autres transactions sont en cours”, confie Marchello Enchilini, PDG d’une agence immobilière.

“Nous assistons à un regain d’intérêt des acheteurs en provenance de Scandinavie, principalement de Suède, sur fond d’antisémitisme. Il ne s’agit pas de chiffres à l”échelle des achats par les Juifs français, mais on note une augmentation substantielle ces derniers mois », a joute Enchilini.

Vera Zinder a également remarqué la nouvelle tendance. “Beaucoup viennent pour visiter ou pour tout d’abord louer afin de se faire une idée du voisinage et du quartier. C’est un nouveau phénomène. Je n’ai pas souvenir d’acheturs de ces pays par le passé”, explique cette agente immobilière.

“Certains clients sont d’anciens Israéliens ou des enfants d’Israéliens ayant quitté le pays et la plupart conservent leurs affaires dans leur pays d’origine même après s’être installés en Israël. La majorité sont des nantis qui achètent des biens de 3 à 4 millions de dollars”, ajoute Zinder.

Une acheteuse explique qu’elle a quitté Stockholm pour s’installer en Israël l’année dernière et a acheté un appartement dans le nord très huppé de Tel Aviv.

“J’ai immigré à cause des sentiments que j’éprouve ainsi que beaucoup de membres de la communauté juive suédoise”, confie-t-elle à Calcalist.

L’avocat spécialisé en immobilier Doron Ariel confirme l’émergence de cette nouvelle tendance.“Nous avons l’habitude des acheteurs français, américains, canadiens et d’autres pays, mais il n’y avait pas d’acquéreurs en provenance de Scandinavie par le passé. Selon mes estimations basées sur des conversations que j’ai eues avec mes confrères , on parle au moins de plusieurs dizaines de biens qui ont été vendus à Tel Aviv et si on considère la taille de ces communautés, c’est effectivement important. Nous avons récemment vendu plusieurs appartements de très haut standard dans le centre de Tel Aviv à des acquéreurs de Suède et des Pays-Bas. Dans pratiquement toutes les transactions l’un des deux époux est un Israélien qui avait quitté le pays il y a très longtemps”.

Shay Felber, fonctionnaire à l’Agence juive pour Israël, note que la population de ville suédoise de Malmö est majoritairement musulmane avec une très petite communauté juive de quelques centaines d’âmes . “L’hostilité y est palpable”, explique-t-il, avec les commerces tenus par les Juifs qui sont vandalisés et un cimetière juif profané.

Source: i24News (Copyrights)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s